In Champignon

Comment préparer le chaga? Comment le conserver ?

Le champignon chaga offre des bienfaits exceptionnels qui sont intéressants pour chacun d’entre nous. Nul doute à ce sujet. Si vous avez la chance de vous en procurer, ou d’en cueillir, vous pourrez expérimenter par vous-même ses vertus sur une longue durée.

Étant donné qu’une faible quantité de chaga permet de préparer de nombreuses infusions ou autres préparations, reste à savoir comment le conserver pour en préserver ses bienfaits et sa fraîcheur. Avant cela, il pourrait aussi vous être utile d’apprendre à le préparer. Voici quelques conseils!

La préparation du chaga

Pour une meilleure conservation et utilisation, il est recommandé de déshydrater votre chaga. Sans quoi vous ne pourrez pas le garder frais très longtemps. Ce processus peut s’avérer assez complexe et long – vous pouvez faire sécher le chaga au soleil ou utiliser un déshydrateur.

Avant cela, il convient de réduire le champignon en morceaux ou en poudre. Pour commencer, il vous faudra un marteau ou un outil suffisamment solide pour pouvoir le casser en morceaux. Affinez ensuite les brisures de chaga à l’aide d’une hache ou d’un autre outil se trouvant à votre disposition (attention à vos doigts!).

Durant la préparation du chaga, certains préfèrent retirer la « carapace » noire qui habille le champignon. Celle-ci est toutefois utilisable, veillez simplement à bien retirer les saletés ou bouts de bois qui ont pu s’accrocher au champignon.

Lorsque vous avez affiné au maximum vos morceaux de chaga, rassemblez-les et mettez-les dans un bol. Un mortier peut s’avérer utile dans le cadre du processus d’affinage. Mettez ensuite les morceaux dans un moulin à moudre. Un moulin à café très performant peut faire l’affaire, mais attention, la résistance du chaga risque de le briser. Un moulin à grains (à farine), un blinder ou un malaxeur (merci Germain et Nicole pour vos conseils!) sont efficaces pour cette préparation.

Puis, mettez le chaga dans une passoire. Passez ce qui reste dans cette dernière à nouveau à la machine (blinder, moulin ou autre). Répétez cette étape autant de fois que nécessaire.

À noter que vous pouvez choisir de conserver le chaga en gros morceaux. Des petits bouts, voire de la poudre, sont toutefois plus faciles à utiliser pour des infusions, par exemple.

À vrai dire, nous vous recommandons d’acheter du chaga québécois déjà déshydraté et préparé afin de vous éviter ce travail fastidieux. Vous pouvez en trouver directement au sein de notre boutique. En effet, la déshydratation du chaga doit être faite dans les règles de l’art afin d’en conserver la fraîcheur, la qualité, et par conséquent, les bienfaits, pendant un maximum de temps.

chaga du quebec a vendre

Le chaga et sa conservation

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, le chaga se conserve bien plus longtemps s’il est déshydraté.

Pour un maximum de fraîcheur et de bienfaits, le temps de conservation du chaga déshydraté est de maximum un an. Sous cette forme, il n’est pas nécessaire de le garder au réfrigérateur. Nous vous conseillons simplement de le conserver dans un contenant hermétique tel qu’un pot Masson en verre.

Recent Posts
Showing 4 comments
  • Hélène de Bray
    Répondre

    Combien de temps doit-on en prendre ?

    • Augustin Delporte
      Répondre

      De nombreuses personnes consomment le Chaga régulièrement tout au long de leur vie. Tout dépend de ce que vous souhaitez obtenir.

  • Lise Roberge
    Répondre

    Comment conserver le chaga après l’avoir mis en moceaux en attendant son utilisation j’aimerais une réponse claire svp Merci

    • Arnaud Plante
      Répondre

      Bonjour Lise,
      Conservez-le dans un pot bien fermé, dans un espace sec et pas trop élcairé.

Leave a Comment

0
cèpe séché en vente en ligne au Québec et son prixteinture de chaga