Santé des femmes : menstruations

Les fluctuations occasionnelles des symptômes, du flux menstruel et de la durée globale des règles ne sont généralement pas préoccupantes. Le régime alimentaire, l’exercice et le stress peuvent tous affecter les glandes qui régulent l’équilibre hormonal de votre corps, ce qui, à son tour, affecte vos règles mensuelles.

Revoir votre l’alimentation

Manger trop peu de nourriture ou ne pas obtenir le bon mélange de nutriments peut stresser votre hypothalamus, votre hypophyse et vos glandes surrénales. Ces glandes régulent l’équilibre hormonal de votre corps, ce qui peut affecter vos règles. On a rédiger une article sur ce qu’il faut éviter et ce qu’il faut intégrer dans votre alimentation.

Attention aux glucides

Le manque de glucides peut entraîner des cycles irréguliers, voire des cycles manqués (aménorrhée). Les régimes à faible teneur en glucides peuvent perturber la fonction thyroïdienne et faire baisser le taux de leptine dans l’organisme. La leptine est produite par les cellules adipeuses et contribue à la régulation des hormones de reproduction. Les experts recommandent de consommer 225 à 325 grammes de glucides par jour si vous suivez un régime à 2 000 calories. Cela signifie que les glucides devraient représenter environ 45 à 65 % de votre apport calorique quotidien total.

On évite les fibres

Les fibres peuvent réduire les concentrations de :
  • progestérone
  • oestrogène
  • l’hormone lutéinisante (LH)
  • l’hormone folliculo-stimulante (FSH)
Les chercheurs pensent que c’est la raison pour laquelle les femmes qui suivent un régime riche en fibres ont moins de risques de développer un cancer du sein. Ces hormones jouent également un rôle important dans le processus de reproduction de l’organisme. Par conséquent, une alimentation trop riche en fibres peut affecter l’ovulation, retarder les règles ou les faire complètement sauter. Mais toutes les recherches ne soutiennent pas cette idée. Certaines études n’ont trouvé aucun effet des fibres sur l’ovulation et les règles. Les experts recommandent de consommer 25 à 30 grammes de fibres par jour.

Le gras, c’est bien !

La consommation de graisses en quantité suffisante peut favoriser les niveaux d’hormones et l’ovulation. Ce sont les acides gras polyinsaturés (AGPI) qui semblent faire le plus de différence. Les sources les plus courantes sont les suivantes :
  • le saumon
  • huiles végétales
  • noix
  • graines de lin
La Cleveland Clinic recommande que 20 à 35 % de vos calories quotidiennes proviennent des graisses. Environ 5 à 10 % de ces calories devraient provenir spécifiquement des AGPI.

Il faut suffisamment d’acide folique

On dit que l’acide folique favorise une ovulation régulière et une augmentation des niveaux de progestérone dans la seconde moitié du cycle menstruel. Cela peut favoriser la fertilité. Les recommandations actuelles sont de 400 microgrammes (mcg) par jour. Votre médecin peut vous suggérer 800 mcg ou plus en fonction de vos antécédents de santé.

Dégustez des ananas et des papayes

On dit que l’ananas et la papaye peuvent aider à réguler les menstruations. La papaye contient du carotène, un nutriment qui soutient les niveaux d’œstrogènes. Ce fruit tropical peut également aider l’utérus à se contracter. L’ananas contient de l’enzyme broméline, qui peut aider à la circulation sanguine et à la production de globules rouges et blancs.

Envisager des compléments alimentaires

Certains compléments peuvent favoriser la régularité des menstruations en soutenant vos niveaux hormonaux ou en remédiant aux carences nutritionnelles. Vous devez toujours consulter un professionnel de la santé avant de prendre un supplément. Bien que les compléments soient disponibles en vente libre sans ordonnance de votre médecin, cela ne veut pas dire qu’ils sont toujours bons pour vous. Certains compléments peuvent interagir avec des problèmes de santé sous-jacents, tout comme les médicaments en vente libre et les médicaments délivrés sur ordonnance. En outre, certains compléments peuvent ne pas être sûrs à prendre si vous êtes enceinte ou si vous prévoyez de le devenir. Source
Abonnez-vous à l'infolettre pour obtenir des rabais sur nos produits et être notifié(e) de nos nouveautés !