In Plante

Il est souvent considéré comme une mauvaise herbe. Pourtant, le millepertuis, cette plante aux fleurs jaunes, est utilisé depuis fort longtemps pour ses effets divers, avant tout sur la santé morale et contre la dépression. Intéressant en période de dépression saisonnière!

Des bienfaits prouvés ?

D’après certaines études, le millepertuis peut être utile dans le traitement de la dépression légère en agissant comme un antidépresseur. Il serait en fait aussi efficace que les médicaments disponibles sur le marché, et pour cause, il agirait comme ceux-ci, en favorisant l’augmentation de la sérotonine au sein du cerveau.

Alors, vous direz, pourquoi préférer le millepertuis aux antidépresseurs classiques ? C’est très simple : il engendrait moins d’effets secondaires que les médicaments en question, dont l’impact peut être gravissime.

Parallèlement à cette influence sur la dépression, le millepertuis serait capable d’apaiser l’anxiété, la nervosité, et même les troubles digestifs. Il aiderait aussi à combattre le déficit d’attention.

Cela dit, l’impact de cette plante sur l’organisme reste assez méconnu. Une multitude d’études cherchent encore à lever les zones d’ombre à ce sujet.

Pire encore, deux de ces recherches, dont une parrainée par le National Center for Complementary and Alternative Medicine, aurait prouvé que le millepertuis n’était pas plus efficace qu’un placebo dans le traitement des dépressions fortement ou  moyennement graves. Notons toutefois que les antidépresseurs classiques n’auraient pas fait mieux que cette plante durant ces tests.

Danger : attention aux effets secondaires sérieux

On sait toutefois que le millepertuis peut interagir négativement avec d’autres médicaments (les antiviraux, la pilule contraceptive, les médicaments antirejets, …) ou suppléments, et peut engendrer de dangereux effets secondaires.

Plusieurs effets indésirables sont couramment observés suite à la consommation de cette plante : réactions allergiques, fatigue, hyperactivité, désorientation, augmentation de la pression sanguine, accroissement de la sensibilité au soleil et maux d’estomac. Autant d’effets secondaires qui peuvent avoir de graves conséquences pour certains individus – ceux qui souffrent d’hypertension, notamment. Il en va sans dire que si vous souffrez de ces réactions, stoppez immédiatement votre consommation de millepertuis.

Notons aussi que cette plante interagirait mal avec la consommation d’alcool. Peu d’informations sont cependant disponibles à ce sujet.

Avant d’en ingérer régulièrement, il est donc indispensable de consulter son médecin pour être au fait des contre-indications existantes. C’est d’autant plus nécessaire si vous utilisez régulièrement des médicaments.

Plusieurs types de produits

Le millepertuis est le plus souvent pris sous forme liquide ou en capsule. Néanmoins, il peut aussi être bu comme un thé, en infusion, lorsqu’il est utilisé comme herbe séchée.

Au Québec, de grandes marques comme Jamieson et Natural Factors en proposent. Il est possible d’en trouver dans la plupart des boutiques de santé naturelle québécoises.

Le millepertuis oui, mais pour qui?

Les dépressifs

Les personnes souffrant de crises d’angoisse

Les individus trop nerveux et stressés

Recent Posts

Leave a Comment

0
saule blanc, mal de dos, entorses, arthrose, arthritepruche, canada, la pruche du canada